Radar vi

Quelques adresses de Trafic aérien et naval

Un billet pour vous signaler deux adresses que je viens de trouver !

 

Traffic aerien

La première, si seulement le trafic aérien vous passionne, je vous rappelle que j'ai d'ailleurs fait un billet là dessus, c'est Recevoir et décoder les infos GPS ADS-B & ACARS
Dans ce billet je vous expliquai en quelques mots ce que c'est le système ACARS et l'ADS-B, et en même temps je vous expliquai comment écouter les communications entre des avions et leurs tour de contrôle. Comment aussi il est possible de localiser chaque avions qui se trouve dans l'espace où que vous trouvez.
Cette première adresse importante est donc le site du RADAR VIRTUEL.

Capt2

Tout les renseignements connus vous apparaissent immédiatement. Que cela soit sa route, sa destination, son altitude, sa vitesse et bien d'autres renseignements.

http://www.radarvirtuel.com/IDF.html

La seconde adresse toujours dans le même style si maintenant le trafic maritime vous passionne, voici un site qui vous donne la route des navires en mer.

Capt1

Cette adresse je vous la livre directement http://www.marinetraffic.com/en/

et même sur facebook  https://www.facebook.com/MarineTraffic
Dommage qu'il y a trop de Pub à mon goût.

Afin de repérer chaque navire ce dernier emporte avec lui un autre système de repérage le système AIS (Automatic Identification System).

Il équipe les navires de commerce, de pêche et même de plaisance. Grâce à une émission sur des canaux VHF des positions, cap, nature du navire, longueur et destination, il permet à chaque navire de repérer les bateaux dans son secteur et de comprendre leurs mouvements.

Parlons un peu de l'AIS.
530px ais schema svgL'AIS est composé d'un émetteur, de 2 récepteurs TDMA VHF, d'un calculateur, d'un système ASN (appel sélectif numérique), d'un système de positionnement par satellite, d'un DCU (Display Control Unit : écran de contrôle) et est interfacé avec les instruments du navire (compas gyroscopique ou satellitaire, indicateur de vitesse de changement de cap.

Le signal est multiplexé pour éviter que les navires ne se brouillent mutuellement en émettant au même moment. Pour accroître la capacité du système, la fréquence de rafraîchissement est modulée en fonction de la vitesse du navire et de ses évolutions : un navire lent et suivant une route rectiligne rafraîchira ses données avec une fréquence plus espacée.

AIS utilise les deux fréquences VHF 161,975 MHz et 162,025 MHz qui ont été réservées dans le monde entier pour cette application

Et ce n'est pas tout, voici quelles sont les principales données retransmise tous les 2 à 10 secondes

  • Numéro MMSI l'identifiant unique du navire
  • Statuts de navigation, par exemple : amarré, au mouillage,
  • Vitesse de changement de cap (Taux instantané de giration)
  • Position : latitude et longitude
  • Cap vrai (information venant d'un compas)
  • Heure UTC

De plus, toutes les six minutes les informations suivantes sont transmises :

  • Numéro d'appel sélectif
  • Nom du navire
  • Type de bâtiment ou de cargaison (ex. : marchandises dangereuses)
  • Dimensions du navire
  • Position de l'antenne AIS sur le bateau
  • Type d'instrument de positionnement satellitaire : GPS ou DGPS
  • Tirant d'eau (les mises a jour à l'initiative du chef de quart)
  • Destination (renseigné par le chef de quart)
  • ETA : estimation de l'heure d'arrivée à destination (renseigné par le chef de quart)
  • Nombre de personnes à bord (renseigné par le chef de quart)

Enfin, sachez qu'il est possible de couper l'émission des données, cette possibilité doit être effectuée en toute connaissance de cause et elle demeure sous l'entière responsabilité du capitaine.

    Cet article a été rédigé par Albert Müller - ON5AM

Cet article est la propriété du site ON5VL ©

informations trafic naval Trafic aérien l'espace

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire