A la découverte d'UVB-76

Cela semble d'un autre temps mais des stations radios dites « stations de nombres » continuent à transmettre soit en morse, soit vocalement. Une station qui fait parler d'elle depuis 40 ans se nomme UVB-76, cette station reste toujours un mystère de part son rôle et son usage, aussi je vais essayer de la décrypter pour vous.

La présence de cette station un peu mystérieuse UVB-76 a été révélée par un écouteur Hollandais nommé Ary Boender ( banquier de son état ), qui s'est spécialisé dans l'écoute des communications radio HF.

En janvier 1983 vers 3 h00 du matin, il entend sur une fréquence des bips cadencés à raison de 25 bits par minute avec une régularité métronomique.

Intrigué, il alerte d’abord le monde des radioamateurs. L'information est intéressante et troublante, cela fait boule de neige et on ne parlera plus que de ce « buzzer ». C’est ainsi que fût connue la station de radio UVB-76.

Ce fut l’objet de fascination pour les mordus d’histoire de la guerre froide, les artistes en mal d’inspiration et les passionnés en tous genres.

Logouvb76

 

UVB-76 est une radio qui émet sur la fréquence 4 625 khz. Ce battement quasi continu a donc été découvert dans les année ‘80 mais la première diffusion pourrait remonter au milieu des années ‘70.

Cette radio émet depuis la Russie. Ils lui ont donné le surnom de « Buzzer » ( сирена ). Ce nom vient de sa signature particulière utilisée pour garder la fréquence claire - 1.25s bourdonnement, suivi par une pause de 1.85s.

Avant 1990, sa signature était un son court et aigu émis toutes les deux secondes. Avant avril 2009, le signal était continu dans la dernière minute de chaque heure.

Jusqu’en septembre 2010, ce « Buzzer » qui utilisait l'indicatif « UVB-76 » ( УВБ76 ) émettait depuis l'ancien centre de communication n ° 143 à Povarovo, près de Moscou. À partir de cette date l'indicatif a été remplacé par « MDZhB » ( МДЖБ ) et l'émetteur a été déplacé vers ses emplacements actuels et son activité a considérablement augmenté, en raison de la superficie plus grande à couvrir (certainement le nouveau district militaire de l'Ouest ).

Le 28 décembre 2015, la station a adopté un nouvel indicatif circulaire, « ZhUOZ « ( ЖУОЗ ) et une deuxième fréquence sur 6 998 kHz.

4625
Табличка_в_одном_из_Военкоматов_4625кгц (Dans l'ancienne base militaire Russe, un panneau atteste la fréquence de 4625 khz) (photo1)

Parfois, le buzzer s’arrête et un message vocal en direct est lu. Le format du message vocal habituel est : [Indicatif] 58 151 [Mot de code] 39 51 65 78. L'indicatif et le mot de code sont épelés dans l’alphabet phonétique russe. Ce format de message de commande utilisé par le réseau de commandement militaire central russe est appelé Monolythe ( Сигнал Монолит ).

Trois exemples :

UVB-76, UVB-76 - 93 882 naimina 74 14 35 74 - 9 3 8 8 2 nikolai, anna, ivan, michail, ivan, nikolai, anna, 7, 4, 1, 4, 3, 5, 7, 4

ou

Ya UVB-76, Ya UVB-76. 180 08 BROMAL 74 27 99 14. Boris, Roman, Olga, Mikhail, Anna, Larisa. 7 4 2 7 9 9 1 4.

ou

« Я - 143. Не получаю генератор. Идёт такая работа от аппаратной. »  ( « Je suis le numéro 143. Je n'ai pas le générateur ( oscillateur ). Il y a du travail avec ce matériel. » )

Ces monolythes sont en constante évolution, le même monolythe pourrait signifier une chose différente au fil du temps.
Est-ce un message codé ou un ordre ? Qui pourrait signifier par exemple la préparation au combat ou le retrait complet au point de vue militaire.

Voici un message avec une voix masculine à 16.39 GMT, le 16 Septembre 2010

 

Tous ces éléments sont en fait de pures suppositions car comme vous le comprenez nous ne savons que très peu de choses sur le contenu des messages de cette radio hors du commun, mais il reste tout de même des questions mystérieuses qui restent en suspend.

Comme preuve voici une ancienne page du journal de bord du site de transmission qui a été retrouvée et qui montre des messages de monolythe et de couverture de zone  ( зона )

Monolyth
сигнализация Монолит (image2)

 

  • Est-ce un instrument de recherche scientifique sur la ionosphère ? Le Borok Geophysical Observatory, une organisation financée par le gouvernement russe, assure que le signal vient d’un observatoire qui utilise une fréquence très particulière pour mesurer les changements dans la ionosphère.
  • Est-ce un outil d’espionnage et à qui peuvent bien s’adresser les messages et ce mystérieux bourdonnement ? Comme je vous l’ai dit le message est certainement un code mais qui ne veut pas dire nécessairement ce que l’on veut qu’il dise.
  • Quel est le but de tous ces messages ? Faire passer des messages codés en Russie, en Europe peut-être soit à des agents en couverture à l’étranger soit au réseau diplomatique soviétique ?
  • Une autre version plus légère moins compliquée et partagée par beaucoup d’observateurs dont un ministre lituanien, Webs de fort Knox et Jan Michalski un Polonais qui a travaillé sur le sujet, ce serait une diffusion uniquement d’ordres réservées aux troupes militaires russes.
  • Des personnes parlent aussi de « Dead Hand » ou « main morte ». C’est un protocole destiné à être un système de communication de secours, au cas où les composants clés du système de commandement « Kazbek en Russie » et le lien vers les forces stratégiques de missiles seraient détruits par une première frappe. Le système a été conçu à l'origine de manière entièrement automatique et avec la possibilité de décider de la frappe de représailles adéquates sans intervention humaine. Là ce ne sont que des hypothèses.
  • Ces transmissions sont peut-être en relation avec les missiles balistiques intercontinentaux ?

On dit que UVB-76 est cataloguée comme station de nombres (the Numbers Station).

Sur quel critère se base t-on ?

Une Station de nombres (Numbers Station) est une radio ondes courtes d'origine incertaine. Elle émet en AM avec une puissance de 10 à 100 kW, généralement des suites de nombres ou de lettres souvent groupés par 5 et codés. Il en existe dans de nombreuses langues. Ces émissions seraient destinées à des activités d’espionnage. ( pense t-on )

Il existe un excellent site web ( anglais ) qui s’intéresse à ces Stations radio que l'on dénombre dans le monde entier.

Il fait partie d’un projet dédié à la recherche, à la surveillance, à la collecte d'informations et à la publication sur les stations de nombres, les stations militaires et autres phénomènes radioélectriques à ondes courtes. http://www.numbers-stations.com/

Emplacement et photos de УВБ76

► Avant Septembre 2010

Maintenant on croit connaître l’ancien emplacement de UVB-76, ce qui est sûr, c'est il s’agissait de Povarovo à mi-distance entre Zelenograd et Solnetchnogorsk, et à 40 km au nord-ouest de Moscou, près du village de Lojki.

Podovaro carte
Photo satellite de l'endroit ( image 3 )

Il y a toujours un débat pour savoir lequel était réellement l'endroit d'où partait le « Buzzer ». Deux données géographique semble juste, peut-être aussi il y avait deux sites comme pour les radars OTH  : 56°04'57.7"N 37°05'22.8"E  et  56°04'59.1"N 37°06'36.6"E

Des villageois résident encore dans les bâtiments qui entourent le périmètre intérieur de la base militaire et ont très bien décrit la nuit où la base a été rapidement et efficacement évacuée sous le couvert d'un épais brouillard. Cela peut avoir été dû à une réorganisation de l'armée russe. Le centre de commande a été décrit comme « une base militaire russe typique ». Des journaux de bord retrouvés atteste des émissions de UVB-76 par l’armée Russe.

Podavoro5
Le bâtiment principale en août 2016 avec un pylône derrière à Povarovo ( photo 4 )

Podovaro
Le bâtiment à l'abandon ( photo 5 )

Sur le coté il y a un chemin qui mène dans un bunker où certainement était logé la centrale électrique. On y accède par un escalier.

Gggctri
Squatté et complètement à l'abandon, l'accès au tunnel est délicat ( photo 6 )

Centrale electrique
Quelques photos de l'intérieur du bunker renfermant la centrale électrique de la station à Povarovo. Continuez la visite sur le site Imgur ou sur English Russia

► À partir de 2010 :

Le nouvel emplacement de ZhUOZ a été longtemps recherché mais grâce aux efforts de l’équipe du site PRIYON.org des informations sur les emplacements exacts nous sont enfin révélés par le principe de la triangulation.

Deux sites supposés également :

► Les coordonnées actuelles connues des antennes de transmissions sont : 60° 18' 40" N 30° 16' 40" E   Le bâtiment se situe près de l'Autoroute Sortavala dans la Région de Léningrad à une cinquantaine de kilomètre de St Pétersbourg. Construit en 1991 et rénové en 2000-2001.

Oblast de leningrad
Grâce à Google, voici la capture de l'entrée du domaine avec les antennes de la nouvelle radio ZhUOZ ( photo 7 )

L’information d'abords transmisse  par Moscou est envoyé au 60ème centre de communication « Vulcan » situé sur la place du Palais à Saint-Pétersbourg dans l'un des plus beaux quartiers de la ville. Le flux est transmis à partir d'un hub soit par des lignes téléphoniques soit par radio ( tel que R-414S ).

Architecture structure palace city monument europe 1102453 pxhere com
Place du Palais à St Pétersbourg ( photo 8 )

Antenne st petresbourg
Les antenne à St Pétersbourg ( photo 9 )

► Un autre site serait situé à Naro-Fominsk, dans le district de Moscou, à 55° 25' 35" N  36° 42' 33" E, où se trouve le 69ème centre de communications, qui sert de quartier général principal du personnel. Quartier militaire occidental de Moscou.

Naro formin
Capture de la région de Naro-Fominsk avec l'emplacement supposé de la deuxième station ЖУОЗ ( capture 10 )

Les recherches continuent, d’un autre coté, Ary Boender décrit l'emplacement ( Kerro Massiv, Leningradkaya Oblast ) dans son article exceptionnel Numbers and Oddities Magazine no. 200
Dans cet ouvrage, Ary a réussi à acquérir beaucoup de documents intéressant. Un exemple la rénovation du site des antennes :

Antennes s68
Extrait du pdf de Ary Boender ( image 10 )

Petite vidéo :

Pour terminer voici un petite vidéo sur le signal que l'on peut voir et entendre sur 4625 khz.

Conclusions :

Malgré l'obsolescence de la radio à ondes courtes à l'ère de l'internet à haut débit et des téléphones mobiles, l'UVB-76 semble toujours animé les esprits. En fait, certains adeptes de longue date ont dit que la station semble presque plus active que jamais, transmettant toujours ses messages concis à des moments imprévisibles.

UVB-76 le Buzzer fait partie de la vie complexe de l'armée russe. De nombreux aspects ne sont toujours pas connus en détails. Mais quelques fois faut-il réellement chercher le complot quand il n’y a peut-être pas ?

Je vous livre une dernière page significative du site NumbersStations sur le regard quelques fois amère d’anciens militaires russes au sujet d’UVB-76 http://www.numbers-stations.com/articles/uvb-76-the-buzzer-according-to-russian-ex-servicemen/

► Un petit coup de pousse à cette communauté KIWI-SDR. Pour pas trop cher vous avez un récepteur accouplé à un Beagle Bone Green. Connectez le SDR à votre réseau local par un port Ethernet, branchez votre antenne et une alimentation, lancez votre navigateur internet et vous êtes prêt à entrer dans la communauté KIWI. http://kiwisdr.com/KiwiSDR/index.html De votre domicile ou même d'ailleurs, vous pourrez écouter les signaux partout dans le monde en y incluant le votre.

Kiwi sdr

Informations :

Information en russe du déménagement de la radio : http://priyom.org/media.pdf

http://priyom.org/

http://www.numbers-stations.com/

http://uvb-76.net/

English Russia

Surveiller la fréquence 4 625 khz en temps réel ici : https://www.streamfinder.com/streaming-radio/uvb-76

Crédit photos

- 1, Image via Wikimedia Commons, Public Domain
- 2, Image libre droit du site http://priyom.org/
- 3, Carte Google-2017 (56°5′0″N 37°6′37″E) aux "Conditions d'utilisation universelles"
- 4, Photo de Максим Лебедев
- 5, Photo anonyme
- 6, Photo KSPZEL-Livejournal.com sur le site de  Fnt3ep The Buzzer | UVB-76 | УВБ-76 en février 2016
- 7, Carte Google-2017 (60° 18' 40" N 30° 16' 40" E) aux "Conditions d'utilisation universelles"
- 8, Archive Place du Palais à St Pertersbourg
- 9, Antenne sur la place du Palais du site http://priyom.org/
- 10, Carte Google-2017 (55°25′35″N 36°42′33″E) aux "Conditions d'utilisation universelles"
- 11, Extrait de l'article de Ary Boender page 13, paru en Mai 2014  Numbers and Oddities Magazine no. 200

Cet article a été rédigé par Albert Müller - ON5AM

 

Cet article est la propriété du site ON5VL ©

audio radio russie radar russe Duga ubv76 buzzer militaire station de chiffres The Buzzer radio signal uvb broadcast band code théorie diffusion khz station location

  • 6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.