Elad sdr vi

Introduction au SDR et à ses applications, 1ère partie

Le site ON5VL vous présente un article en 3 parties sur le SDR et ses applications. Il s'agit de la traduction en français des posts de Thomas Witherspoon sur le site 'The SWling Post'. Ceci est la première partie, les deux autres paraitront dans quelques temps.

Elad sdr

Je m'appelle Thomas K4SWL/M0CYI et je suis l'auteur d'un blog connu sous le nom de SWLing Post, en conséquence de quoi, je reçois tous les jours des questions concernant la radio. Parmi les questions les plus courantes figurent celles-ci :

« Alors, qu'est-ce qu'un SDR, exactement ? Sont-ils meilleurs que les radios ordinaires ? »

et / ou

« Je pense que j'aimerais acheter un SDR. Lequel recommandez-vous ? »

Deux excellentes questions ! Cependant avant de les aborder, je dois vous dire qu’il s’agit de questions simple de prime abord mais assez nuancées quant aux réponses. Mais il n'y a de soucis.

L’introduction en trois parties vise à aborder ces questions (et bien d’autres encore) de manière aussi approfondie que possible.
Cette première partie abordera les composants de base d’un système SDR. Dans la deuxième partie, nous examinerons les SDR abordables : ceux qui coûtent moins de 200 €. Dans la troisième partie, nous examinerons des modèles plus coûteux et inclurons même quelques émetteurs-récepteurs incorporés sur des SDR .

Mais avant de commencer, commençons par la question la plus élémentaire :

Qu’est-ce qu’une radio définie par logiciel (SDR), exactement ?

Sdr1

Voici comment Wikipedia définit SDR :

« La radio définie par logiciel (SDR) est un système de communication radio dans lequel des composants traditionnellement implémentés dans le matériel (mixers, filtres, amplificateurs, modulateurs / démodulateurs, détecteurs, etc.) sont implémentés au moyen d'un logiciel sur un ordinateur personnel ou système embarqué. »

Tandis que la radio de votre grand-père était entièrement matérielle - sous forme de filtres, de mélangeurs, d'amplificateurs, etc. les SDR sont un mélange de matériel et de logiciels. À l'exception des émetteurs-récepteurs de table et des récepteurs dotés de logiciels et de systèmes intégrés (dont nous parlerons dans la troisième partie de notre enquête), les SDR prennent généralement une apparence de « boîte noire »: en d'autres termes, la radio ressemble à un simple élément matériel avec un minimum de port d'antenne, un port de données et plusieurs fois, il y a aussi une sorte de LED ou de lumière pour vous avertir lorsque l'unité est en marche. Sur certains modèles de SDR, il existe un port d'alimentation séparé, des connexions d'antenne supplémentaires, un commutateur d'alimentation et éventuellement d'autres fonctionnalités. Cependant, les SDR « black box » (boîtes noires) ressemblent souvent à un matériel informatique portable indéfinissable - quelque chose qui ressemble à un disque dur portable externe.

Pourquoi voudriez-vous un SDR?

Beaucoup d’entre nous ont réussi jusqu’à présent à traverser la vie sans SDR… alors, pourquoi dans le monde voudrions-nous en utiliser un ? Ci-dessous, je vais énumérer certaines des raisons les plus attrayantes :

Sdr2
L'Airspy HF + (en haut) et le FDM-S2 (en bas). Photo de Guy Atkins.

De manière générale, les SDR représentent une valeur considérable par rapport aux radios traditionnelles entièrement matérielles. Par exemple, je n'hésiterais pas à opposer mes SDR - tels que le Elad FDM-S2 à environ 450 € ou le WinRadio Excalibur à environ 900 € - contre des récepteurs hérités qui coûtent deux à trois fois leur prix. En effet, mon AirSpy HF + SDR de 200 € donnera à de nombreux récepteurs une couverture générale de la bande radioamateur une supérieur et un bon rendement.

L'affichage du spectre

Sdr3 1

Les applications SDR ont un d'affichage du spectre qui vous donne une vue en temps réel d'une large bande du cadran de la radio. Tandis que vous ne pouvez écouter qu'une fréquence à la fois avec les anciens récepteurs, les SDR vous permettent de visualiser, par exemple, la totalité de la bande du 31 mètres. Avec l’affichage du spectre, vous pouvez voir quand les signaux apparaissent ou disparaissent sans être réellement syntonisés. Vous pouvez savoir quel signal peut causer des interférences, car vous pouvez voir le contour de sa porteuse. Les affichages de spectre sont vraiment une fenêtre - une représentation visuelle - de ce qui est à la radio. L’utilisation de récepteurs hérités me donne souvent l’impression de parcourir les bandes avec des œillères. Après m'être habitué à avoir l'affichage du spectre, il est tout simplement impensable que je veuille être sans au moins un SDR dans mon shack.

Des outils puissants

Sdr4 1
J'aime la propreté de l'interface utilisateur pour cette fenêtre d'application SDR (SDRuno) qui contrôle la fréquence, le mode, les filtres du SDR.

Les SDR permettent généralement d’accéder à un nombre impressionnant de filtres, contrôles de gain, atténuateurs de bruit, traitement de signal numérique (DSP), commandes audio, tous personnalisables. Le façon d'individualiser les performances et l'expérience d'écoute du SDR est tout simplement inégalé. En fait, c'est presque une malédiction pour les testeurs de SDR comme moi, car comparer deux SDR pose toujours des problèmes, parce que chacun peut-être tellement modifié que l'identification des meilleures caractéristiques de performance de l'un ou de l'autre devient un véritable défi. En d’autres termes, comparer des SDR revient presque à comparer des pommes à des oranges : même l’utilisation d’une application différente peut améliorer et donc modifier les caractéristiques de performance d’un SDR.

Plusieurs récepteurs virtuels

Sdr5 1
La console SDR facilite la gestion de plusieurs récepteurs virtuels.

Alors que la plupart des récepteurs de table existants vous permettent de basculer entre deux VFO (VFO A et B), certaines applications SDR modernes permettent de créer plusieurs récepteurs virtuels indépendants, essentiellement de multiples sous-récepteurs. Sur mon WinRadio Excalibur, par exemple, je peux exécuter trois récepteurs virtuels entièrement fonctionnels et indépendants sur une plage de 2 MHz. Sur le récepteur 1, je pourrais enregistrer une radio broadcast sur 7490 kHz. Sur le récepteur 2, je pourrais enregistrer une autre radio broadcast sur 6100 kHz et suivre des radioamateurs sur 7200 kHz dans la bande latérale inférieure.

Des outils d'enregistrement

Les applications SDR disposent le plus souvent de fonctionnalités permettant de réaliser des enregistrements audio de ce que vous recevez. Certains, comme WinRadio Excalibur et leur console SDR, autorisent en réalité plusieurs enregistrements simultanés sur tous leurs récepteurs virtuels.

Sdr6 1
Boîte de dialogue d'enregistrement de la console SDR

La plupart des applications SDR vous permettent également d’enregistrer du spectre, c’est-à-dire d’enregistrer non pas une seule émission à la fois d’une station de radio à la fois, mais bien d’enregistrer simultanément une bande entière. Chaque enregistrement peut facilement contenir des dizaines de stations diffusant simultanément. Plus tard, vous ouvrez l’enregistrement et le lisez via une application SDR. Les enregistrements peuvent être réglés et écoutés comme s'ils étaient en direct. En effet, pour l'application SDR, il n'y a aucune différence entre utiliser une antenne ou utiliser un fichier de spectre enregistré.

Alors imaginez que la propagation soit fantastique un soir, ou qu’il y ait un événement d'une radio pirate mondial au moment même où vous vous éloignez de chez vous : déclenchez simplement un enregistrement du spectre et effectuez un peu plus tard la syntonisation de la radio dans le temps. C'est si facile !

Des mises à jour constantes

Les applications SDR et les micrologiciels SDR peuvent être mis à niveau à partir de la plupart des fabricants. En fait, j'ai constaté que les SDR les plus abordables ont généralement les mises à niveau et les mises à jour plus fréquentes. Les mises à jour peuvent avoir un impact positif sur les performances d'un SDR, elles peuvent ajouter de nouvelles fonctionnalités, telles que la possibilité d'élargir la gamme de fréquences, d'utiliser plus de filtres. Ce pourrait être à peu près n'importe quoi et c'est ce qui est si attractif. En tant qu'utilisateur, vous pouvez faire des propositions. Les développeurs SDR pourraient, s’ils apprécient cette idée, être en mesure de la mettre en œuvre.

Alors, pourquoi ne pas l'aimer ?

En regardant tous ces avantages des SDR par rapport aux radios traditionnelles, il semble que les SDR devraient vraiment convenir à tout le monde. Mais la réalité est qu'ils ne plaisent pas chaque fois. Pour certains passionnés de radio, les SDR présentent certains inconvénients regrettables :

Premièrement, si vous êtes principalement un utilisateur Mac OS ou Linux, et / ou préférez l'une de ces plates-formes, vous constaterez que la sélection des applications SDR est bien moindre. Bien qu'il y ait quelques bonnes applications pour chacune, il existe beaucoup plus d'applications SDR pour les PC fonctionnant sous Windows. Jusqu'à ce que je me lance dans le monde des SDR, j'étais en fait un utilisateur Mac OS en dehors du travail. À l'époque, il n'y avait qu'une ou deux applications SDR exécutées sous Mac OS - et aucune n'était particulièrement performante. J'ai envisagé d'acheter une copie de Windows pour mon MacBook, mais j'ai plutôt décidé d'investir dans une tour.

Deuxièmement, l’un des avantages des radios traditionnelles est qu’avec une seule radio, une source d’alimentation et une antenne, vous êtes prêt à partir. Les déplacements, les opérations sur le terrain et les DXpeditions sont assez simples et directs. Les SDR, d’autre part, nécessitent un ordinateur ; lorsque vous voyagez, vous emportez généralement d'un ordinateur portable. J'ai passé plusieurs étés dans un chalet hors réseau à l'Île-du-Prince-Édouard, au Canada. L'endroit est superbe pour capter les DX, et il n’y a pas d’interférence RF. J’aime donc faire des enregistrements du spectre que je pourrai écouter plus tard. Le problème, c'est qu'alimenter autant d'appareils hors réseau est un art. Normalement, mon ordinateur portable peut utiliser sa batterie pendant des heures, mais lorsqu'il alimente également un lecteur de disque dur et un disque dur portable, il vide la batterie deux à trois fois plus rapidement.

Sdr7 1
ELAD FDM-DUOr (récepteur).

Cela dit, gardez à l'esprit qu'il existe des radios de table entièrement fonctionnelles (telles que les Elad FDM-DUO et FDM-DUOr) qui sont en réalité des SDR, offrant un moyen facile de contourner ce problème.

Enfin, il y a simplement des personnes qui ne veulent pas mixer PC et radio. J'ai un ami programmeur et lorsqu'il rentre chez lui pour jouer à la radio et se détendre, la dernière chose qu'il souhaite faire est d'allumer un ordinateur. Je comprends - en tant qu'ancien programmeur, je ressentais ce sentiment moi-même. Mais le monde des SDR m'a attiré… et maintenant je suis converti.

Amorces de cette série sur les SDR

Le monde des SDR est l’aspect le plus dynamique du monde de la radio. Pour cette raison, je ne peux tout simplement pas inclure tous les SDR actuellement sur le marché dans ce document d'introduction. Regardons les choses en face : il y en a tout simplement trop et l'objectif de cet article dépasse le cadre. Au lieu de cela, j'ai choisi une liste des modèles les plus populaires et les plus largement utilisés.

Je me concentrerai sur les récepteurs SDR, sauf indication contraire. Dans la troisième partie, je citerai quelques émetteurs-récepteurs SDR populaires. De plus, je porterai mon attention sur la variété de SDR «boîte noire».

Ce manuel étant attendu depuis longtemps de ma part, je vais donc répondre aux questions les plus fréquentes que je reçois. Mais bien que cet apprêt se compose de trois parties, il ne gratte guère la surface du vaste monde des SDR.

Jusqu'ici, nous avons défini un SDR et discuté de ses avantages et inconvénients.

Maintenant, regardons de plus près ce dont vous aurez besoin pour construire une station autour d’un SDR.

L'assemblage d'une station SDR

Sdr8
L'ordinateur portable de Guy Atkins exécutant le logiciel HDSDR dans son SUV ; le récepteur est un Elad FDM-S2. (Photo: Guy Atkins)

En vérité, la plupart de ceux qui lisent ce guide sauront déjà tout ce dont nous avez besoin pour se lancer dans l’écoute d’un SDR. Cependant, si vous comprenez les composants du système à l’avance, cela répondra le mieux à vos besoins. Discutons à présent par composant.

Un ordinateur

En vertu de la lecture de cette introduction qui est maintenant affichée sur votre écran, à moins que vous ne l’ayez imprimée, je suppose que vous avez accès à un ordinateur quelconque.

Les SDR sont vraiment assez flexibles en termes de besoins informatiques. Les SDR sont compatibles avec :

  • Un ordinateur de bureau exécutant le système d'exploitation Windows
  • Un ordinateur portable exécutant le système d'exploitation Windows
  • Un ordinateur Apple fonctionnant sous MacOS et / ou Windows
  • Un ordinateur portable Apple fonctionnant sous MacOS et / ou Windows
  • Un ordinateur tablette ou smartphone sous Android ou Windows
  • Un Raspberry Pi / Beaglebone (ou ordinateur de budget similaire) exécutant une distribution Linux

Si les SDR sont compatibles avec autant de systèmes d’exploitation et de configurations d’ordinateurs, pourquoi vous soucier de savoir lequel choisir?

Comme je l'ai mentionné précédemment, la plupart des applications SDR du marché, mais pas toutes, sont uniquement compatibles avec le système d'exploitation Windows. Si vous souhaitez disposer des options SDR plug-and-play les plus prêtes à l’emploi, vous devez envisager d’utiliser un PC sous Windows. Si vous utilisez MacOS, ne craignez rien. Les ordinateurs Apple modernes peuvent prendre en charge Windows: vous d'achetez simplement une copie de Windows et configurez votre système de manière à ce qu'il démarre en tant que machine Windows (en supposant que vous disposiez de l'espace de stockage nécessaire à un double démarrage).

Deuxièmement, la vitesse de traitement est certainement un facteur : plus vite sera le mieux. Bien que vous puissiez utiliser une tablette Android / Windows ou un Raspberry Pi pour exécuter une SDR, ils ne possèdent souvent pas de fonctionnalités telles que plusieurs récepteurs virtuels, des capacités d'enregistrement à spectre large bande et de larges écrans en cascade par simple manque de puissance de traitement. À mon avis, d’ici 2023, toutefois, les tablettes et les ordinateurs à budget limité disposeront d’une puissance de traitement suffisante pour gérer la plupart des fonctions SDR, sinon toutes.

Enfin, si vous souhaitez réaliser des enregistrements de spectre, en particulier ceux à large bande (2 MHz, plus), vous avez besoin d’un processeur rapide et d’un disque dur de grande capacité avec une vitesse d’écriture convenable. C’est la raison pour laquelle j’ai maintenant un ordinateur de bureau à la maison pour les enregistrements de spectre : je peux utiliser un disque SATA très abordable comme périphérique de stockage et la vitesse d’écriture est toujours plus que suffisante. Mes applications OS et SDR s'exécutent sur un SSD (Solid State Drive) très rapide. Tous mes enregistrements sont enregistrés sur des disques durs internes et externes de 4 To +. Heureusement, je n'ai jamais eu un soucis avec ce système.

Une application SDR

Sdr10
SDRuno possède une interface utilisateur attrayante composée de plusieurs fenêtres ajustables.

Attendez une minute… est-ce que je vous suggère de choisir une application SDR avant de choisir un SDR ? Pourquoi, oui je le fait ! Vous ne pouvez pas utiliser un fichier SDR sans application SDR, mais vous ne pouvez certainement utiliser qu'une seule application SDR à quelques exceptions près.

Contrairement à une radio matérielle classique, vous pouvez essentiellement tester un lecteur SDR en téléchargeant une application (presque toujours gratuite), puis en téléchargeant un fichier de test du spectre. La plupart des fabricants de SDR auront tout cela sur leur page de téléchargement. Installez simplement l'application, ouvrez le fichier de spectre, et le tour est joué ! Vous testez maintenant le SDR. Votre expérience sera identique à celle de la personne qui a initialement créé l’enregistrement du spectre.

Sdr10
L'application WinRadio Excalibur comprend également un écran en cascade représentant la totalité de la bande HF (sélectionnable 30 MHz ou 50 MHz en largeur).

Je suggère toujours de tester l'application avant d'acheter un SDR.

Bien que toutes les applications SDR aient leur propre structure et menu unique, presque toutes ont les mêmes composants, comme ceux-ci :

  • un affichage du spectre, qui vous donne des informations en temps réel sur tous les signaux dans la plage de fréquences du SDR ;
  • un affichage en cascade, qui est une représentation graphique de l'amplitude ou de la force des signaux sur la plage de fréquences du SDR affichée au fil du temps ;
  • des contrôles de filtre, qui vous aident à ajuster les largeurs audio et du signal ;
  • sélections de mode, qui vous permettent de basculer entre les modes tels que AM, SSB, FM et numérique ;
  • un compteur de signal, qui est généralement calibré et ressemble au compteur «S» d'un récepteur traditionnel ;
  • un affichage de fréquence pour la fréquence active ;
  • VFO / récepteurs virtuels, qui peuvent avoir des endroits précis et renseignés sur l'affichage ;
  • une horloge, qui affiche l'heure, éventuellement à la fois en heure UTC et en heure locale (notez que de nombreuses applications SDR intègrent également le code temporel dans l'affichage en cascade) ;
  • des mémoires, où vous pouvez stocker un nombre presque infini de fréquences (et certaines applications SDR vous permettent d'importer des bases de données de fréquences complètes) ; aussi bien que
  • autres contrôles, tels que silencieux, gain, atténuateur de bruit, DSP, etc.

Une fois que vous êtes familiarisé avec une application SDR, passer à une autre peut être un peu désorienté au début, mais le temps d'apprentissage est assez court, tout simplement parce que la plupart ont les mêmes composants.

Les types d'applications SDR

Les applications SDR appartiennent généralement à l'une des trois catégories suivantes : applications propriétaires, applications tierces gratuites, applications tierces payantes et applications basées sur un navigateur Web. (Supposons que chaque application s'exécute sous Windows, sauf indication contraire.) Examinons chacune d'elles.

* Les applications SDR propriétaires

Les applications propriétaires sont celles qui ont été conçues par le fabricant du SDR et fournissent une prise en charge plug-and-play native du SDR que vous choisissez. Les applications propriétaires donnent la priorité à leur propre SDR, mais certaines sont compatibles avec d'autres SDR - ou peuvent au moins lire des enregistrements de spectre provenant d'autres SDR. La plupart des SDR ont une application propriétaire. Voici des exemples de quelques applications propriétaires:

  • WinRadio App pour la gamme de SDR WinRadio / Radixon
  • Logiciel Perseus pour le Microtelecom Perseus
  • SDR # App pour la gamme de SDR AirSpy
  • SDRuno App pour la série de SDRplay SDRplay
  • Application FDM-SW2 pour les SDR Elad
  • Application SpectraVue pour la gamme de SDR RFSpace
  • Application SmartSDR pour les émetteurs-récepteurs FlexRadio SDR

* Les applications SDR tierces gratuites

Les applications tierces gratuites sont extrêmement populaires et certaines offrent même des performances et des avantages par rapport aux applications propriétaires. Les applications tierces ne sont généralement associées à aucun fabricant - le SDR # étant une exception notée - et prennent généralement en charge plusieurs SDR. Je crois fermement que nous pouvons soutenir ces développeurs SDR avec un don approprié si vous aimez utiliser leurs applications.

  • HDSDR est une application très populaire qui prend en charge plusieurs formats de fichier SDR et spectre. La mise en page est simple et l'opération simple.
  • SDR Console est une application très puissante et populaire. Comme HDSDR, il prend en charge plusieurs SDR populaires. C'est mon application SDR de choix pour réaliser des enregistrements audio et spectraux.
  • SDR # exécute les SDR AirSpy de manière native, mais prend également en charge un certain nombre de récepteurs, notamment le vénérable dongle RTL-SDR.
  • Linrad (Linux)
  • SdrDx (MacOS et Windows)
  • Gqrx SDR (Linux)
  • SDR Touch est une application SDR populaire pour les appareils Android (Android)
  • L'iSDR est l'une des seules applications SDR actuellement disponible pour les appareils iOS. Sa fonctionnalité est quelque peu limitée. D'autres applications SDR sont en cours de développement, mais pour le moment, elles ne sont que par étapes de développement. (iOS)

* Les applications tierces payées

Les applications tierces payées ne représentent qu'une infime partie des applications SDR disponibles sur le marché. En effet, il n'y avait Studio 1 , qui fut le choix idéal pour ceux qui recherchaient une application alternative, malheureusement ou heureusement selon le choix depuis 2015, ce logiciel est remplacé par SDRUno gratuit.

Kiwisdr
L'application basée sur navigateur KiwiSDR

C'est peut-être l'une des formes les plus récentes d'applications SDR. Un certain nombre d'applications SDR (telles que SDR #, la console SDR et le progiciel Perseus) permettent le contrôle à distance du SDR via Internet, mais il existe en réalité peu d'applications purement basées sur un navigateur Web. Au moment de la rédaction de ce document, le seul logiciel avec lequel je suis familier est l' application KiwiSDR , qui permet au propriétaire du SDR et à (le cas échéant) quiconque dans le monde de faire fonctionner le SDR comme s'il se trouvait à l'emplacement du SDR. En fait, le KiwiSDR ne dispose que d’une application basée sur un navigateur Web, il n’existe aucune application téléchargeable. Cela permettra jusqu'à quatre utilisateurs simultanés, et l'expérience d'utilisation d'un KiwiSDR localement ou globalement est presque identique. Si vous souhaitez utiliser un KiwiSDR, il vous suffit de vous rendre sur http://SDR.hu et de choisir un emplacement distant.

[Notez que si vous aimez les SDR basés sur le Web, je vous recommande vivement de vous rendre à l'Université Twente WebSDR située aux Pays-Bas.]

Choisir un SDR

Dans les deuxième et troisième parties de ce guide, nous examinerons de plus près certains des SDR actuellement sur le marché ; les prix varient d'environ 13 € à 5 200 €. Comme vous pouvez l'imaginer à partir d'une telle fourchette de prix, ils ne sont pas tous créés de manière égale.

Mais d’abord, demandez-vous quel est votre objectif avec votre SDR. Voulez-vous surveiller le trafic radioamateur ? Les communications aéronautiques ? Suivez-vous les radios pirates ? Écoutez-vous les radios broadcast ? Votre rêve est-il de configurer un récepteur à distance ?

Le budget ?

Sdr11

Soyez honnête avec vous-même : combien êtes-vous prêt à dépenser pour un SDR ? Alors que les SDR d'entrée de gamme peuvent être trouvés pour des prix allant d'environ 15 à 50 €, un grand saut en performance a lieu autour de la barre des ≈ 100 €. Si vous recherchez des performances de référence, vous devrez peut-être investir environ 500 € ou plus. Quoi que vous choisissiez, gardez à l'esprit que les SDR ne valent que les antennes auxquelles vous les raccordez. Réservez une partie de votre budget pour acheter ou construire une antenne.

Les applications compatibles

Comme mentionné ci-dessus, tous les SDR ne sont pas compatibles avec quoi que ce soit au-delà de l'application OEM / propriétaire. Si vous avez à l’esprit une application tierce de choix, assurez-vous que le SDR que vous choisissez est compatible avec celle-ci.

La gamme de fréquences

Si vous voulez un SDR qui couvre tout, des ondes VLF / ondes longues jusqu'aux hyperfréquences, vous devez rechercher un SDR à large bande. Chaque fabricant de SDR énumère les plages de fréquences dans sa fiche technique. C'est généralement l'un des éléments les plus cités. Les SDR à large bande modernes peuvent être assez phénoménaux, mais si vous ne prévoyez jamais d'écouter des fréquences supérieures à 30 ou 50 MHz, par exemple, je vous conseillerais d'investir dans un SDR mettant l'accent sur la performance en ondes décamétriques. Vérifiez les spécifications et les commentaires des utilisateurs qui traitent spécifiquement des performances sur les fréquences sur lesquelles vous prévoyez de consacrer la plus grande partie de votre temps.

L'enregistrement et le traitement de la bande passante

Sdrplay rspduo
Le nouveau SDRplay RSPduo peut afficher une bande passante visible allant jusqu'à 10 MHz (mode syntoniseur unique) ou 2 tranches de spectre de 2 MHz (mode syntoniseur double)

Si vous envisagez d'effectuer des enregistrements audio ou de spectre, ou si vous envisagez de surveiller plusieurs récepteurs virtuels, portez une attention particulière à la bande passante d'enregistrement et de traitement maximale d'un SDR. Ce chiffre de bande passante est essentiellement votre fenêtre active sur le spectre surveillé. Les fréquences de votre récepteur virtuel actif devront entrer dans cette fenêtre si vous effectuez des enregistrements simultanés. En outre, cette figure déterminera la largeur de bande maximale des enregistrements de spectre. Certains SDR budgétaires sont limités à une petite fenêtre - par exemple 96 kHz ou moins - tandis que d'autres, comme le Elad FDM-S3, peuvent être suffisamment étendus pour inclure toute la bande de radiodiffusion FM, environ 20 MHz!

La portabilité

Airspy hf
AirSpy's HF + a été lancé fin 2017. Ne vous étonnez pas de son encombrement qui ressemble à une carte de visite standard à sa gauche. Ce SDR offre de sérieuses performances !

Si vous envisagez d'emmener votre SDR sur le terrain ou de le faire voyager, vous voudrez probablement en choisir un qui ne nécessite pas d'alimentation externe. La plupart des modèles SDR récents utilisent le câble de données USB pour alimenter l'unité. Cela signifie que vous n'aurez pas besoin de trimballer une prise / un adaptateur d'alimentation supplémentaire ou une batterie. Cependant, de nombreux SDR de qualité professionnelle nécessitent une alimentation externe.

Les caractéristiques d'enregistrement

Si vous prévoyez d'effectuer des enregistrements de spectre, déterminez si vous disposez de nombreuses options pour définir la bande passante de traitement de l'unité. Certaines applications SDR possèdent une fonctionnalité d'enregistrement robuste qui permet à la fois des enregistrements sonores et audio, y compris une planification avancée. Certaines applications ne disposent même pas de capacités d'enregistrement audio ou d'enregistrement de spectre. Testez l’application à l’avance pour vérifier leur fonctionnalité d’enregistrement. Bien sûr, si l’enregistrement est votre principal intérêt, vous voudrez également mettre de côté une partie de votre budget pour le stockage numérique.

Connaissez votre objectif !

Si vos objectifs sont quelque peu modestes - votre budget est peut-être assez bas, vous voulez simplement vous familiariser avec le fonctionnement du SDR avant de faire un achat plus important, ou vous voulez seulement construire un récepteur ADS-B - alors vous pourrez peut-être se débrouiller avec un dongle SDR d'environ 25 €. Si vous envisagez d'utiliser votre SDR en tant que panadapter d'émetteur-récepteur lors d'une compétition, vous devrez investir dans une unité capable de gérer des environnements haute densité.

Identifiez exactement ce que vous voulez dans votre SDR et faites vos recherches à l'avance. Notez également que de nombreux modèles SDR populaires disposent d’excellents forums en ligne où vous pouvez poser des questions spécifiques à leur sujet.

Parcourir le monde des SDR !

Airspy hf plus elad fdm s2 winradio excalibu
Trois récepteurs de référence dans un coin de ma table de radio : l’Airspy HF + (en haut), Elad FDM-S2 (au centre) et WinRadio Excalibur (en bas).

Maintenant que nous avons une connaissance de base de ce que sont les SDR, des composants nécessaires et de ce que nous devrions rechercher à l'avance, nous allons maintenant examiner certaines des options de SDR disponibles. Dans la deuxième partie, nous examinerons les SDR budgétaires ; ceux de moins de 200 €. Dans la troisième partie, nous examinerons les packages SDR haut de gamme.

Pensez à nous soutenir via Patreon ou notre Coffee fund !

Votre soutien rend des articles comme celui-ci possible. Je vous remercie!

Avec l'aimable autorisation de publication de Thomas Witherspoon K4SWL/M0CYI

Photos du site SWling Post

Traduction de l'article "Software Defined Radio Primer Part 1: Introduction to SDRs and SDR applications" de SWling Post par Albert Müller - ON5AM

sdr technologie SDRUNO information smartsdr SDR Touch Console SDR sdrDX

  • 5 votes. Moyenne 4.20 sur 5.