Comment faire du JT65 (2ème partie)

Pour continuer notre présentation du mode JT65, voici le fonctionnement du logiciel WSJT-X et son utilisation lors de contacts. Je vais également vous parlez d'un autre logiciel et d'un site Internet intéressant. ATTENTION la configuration est également valable pour le FT8 !

Maintenant que vous avez configuré le logiciel WSJT-X (voir le précédent article Comment faire du JT65 - 1er partie, je vais dans cette deuxième partie aborder un autre programme bien utile à WSJT-X qui est le logiciel JTAlert qui facilite l'enregistrement des QSO ainsi que 2 sites Internet intéressants pour la recherche des Dx.
Mais avant, je vais décrire les principales fonctions de commande de WSJT-X et de son barre graph.
Nous verrons pour terminer comment réaliser un contact et je vous proposerai enfin une vidéo pour montrer en live comment réaliser un contact.

Le Fonctionnement du WSJT-X v1.7.0

Nous allons nous intéresser à ce logiciel qui va nous permettre de réaliser de beaux contacts en n'utilisant que très peu de puissance. J'ai constaté qu'il était très sensible. Ce mode digital qui est de plus en plus utilisé, rend facile le contact avec beaucoup de stations lointaines que l'oreille humaine est incapable d'entendre et de décoder, par exemple en CW

Pour vous présenter son fonctionnement et pour plus de facilité, j'ai divisé la fenêtre principale en 4 parties afin de mieux vous détailler à quoi chaque partie correspond

Jt6512

Le décodage a lieu à la fin d'une séquence de réception et se déroule en deux étapes. Le premier décodage se fait à la fréquence Rx sélectionnée, indiquée par le marqueur vert en forme de U sur l'échelle du waterfall. Jt6513 1
Les résultats apparaissent dans la fenêtre (Band Activity). Le programme recherche alors et décode tous les signaux dans le mode sélectionné sur la plage de fréquence affichée.

Fenêtre A (Band Activity)

Jt6513

C'est dans cette fenêtre qu'apparaissent vos lancements d'appels et le déroulement du QSO.
Pour avoir une idée des contrôles souvent utilisés lors de la création de QSO, essayez de cliquer avec la souris sur les lignes de texte décodées. Cette action produit les résultats suivants:

  • Les indicatifs et le localisateur d'une station appelant CQ sont copiés dans la fenêtre « Rx Frequency » (fenêtre B).
  • Les messages sont générés pour un QSO minimal standard.
  • La boîte Tx even est vérifiée ou effacée de manière appropriée, de sorte que vous transmettez dans les bonnes minutes (impair ou même).
  • Les marqueurs de fréquence Rx et Tx sont déplacés à la fréquence de la station CQing.
  • Le bouton radio Gen Msg (message généré) situé en bas à droite de la fenêtre principale est sélectionné.
  • Double-cliquez sur le bouton « Tx Enable » (qui devient rouge) dans le menu votre Tx sera activé et une transmission commencera automatiquement au bon moment.

Fenêtre B (Rx Frequency)

Jt6514

C'est la page de votre trafic. C'est dans cette fenêtre qu'apparaîtra vos lancement d'appels et le déroulement du qso.
Lorsqu'une station a été sélectionnée le qso peut débuter. Pour le reconnaître sa ligne est affichée en ROUGE..
Comme dans la fenêtre de réception plusieurs indicateurs sont importants.

  • UTC : L'heure UTC à laquelle le message a été reçu.
  • dB : La puissance du signal reçu. Plus la valeur s'approche de -1 (c'est la valeur maximale) et plus le signal est fort.
  • DT : Le décalage entre l'horloge du Pc et l'acquisition de la synchro du signal. Cette valeur devrait être faible, aux alentours de +/- 1 sec. Il est donc impératif que l’horloge de votre ordinateur soit parfaitement à l’heure (à la seconde près).
  • Fréquence : Á partir de zéro, c'est la fréquence que vous suivez. Sauf cas exceptionnel, vous ne touchez jamais à la fréquence affichée sur votre TX, vous vous déplacez en fréquence en cliquant sur le spectre, dans une largeur de 2 000Hz.
  • Message : Avec des couleurs différentes, vous connaissez la signification des différents décodages. En JAUNE c'est le texte que vous émettez, le ROUGE c'est le texte réel du QSO et le VERT c'est ce qui se passe sur la fréquence où vous êtes.

Fenêtre C

Jt6516

À gauche et au milieu, ce sont les contrôles relatifs à la sélection de fréquence, le niveau audio reçu, la station appelée, l'azimut, la distance, la date et l'heure. Lorsque les signaux sont proches ou au-dessus de -1 dB, vous et votre partenaire de QSO devriez probablement réduire la puissance.
À droite, TX even  WSJT-X passe en émission toutes les minutes paires et ceci pendant 47 secondes le temps nécessaire pour transmettre le message puis à la 48ème seconde il bascule en mode Idle (repos) pour ensuite passer à l'état réception. Avec cet icône vous connaissez dans quelle période vous vous trouvez.
En dessous, c'est le rappel des fréquences TX et RX avec le mode numérique que vous utilisez.
Le petit LOCK Tx=Rx vous signale que les deux modes Tx/Rx sont ensemble dans le panadapteur. Ils doivent toujours être ensemble, la petite case cochée.
Enfin le report est indiqué dans la petite fenêtre du bas.

Fenêtre D (Generate Std Msgs)

Jt6515

 Les contrôles traditionnels du programme WSJT-X apparaissent dans cette fenêtre, fournissant six champs pour entrée de message. Ce sont des messages pré-formatés pour un QSO standard minimal. Ils sont générés lorsque vous cliquez sur Générate Std Msgs. Attention, il devrait être évident que les protocoles JT4, JT9 et JT65 ne sont pas conçus ou bien adaptés pour des conversations approfondies.

  • Le message TX1 est une demande de contact en mentionnant un Dx, votre indicatif et en finissant par votre GRID.
  • Les messages TX2 et TX3 sont les reports qui sont générés automatiquement par le logiciel.
  • Le message TX4 signale que vous avez bien reçu le report de votre correspondant.
  • Le TX5 peut être changé car vous pouvez saisir et transmettre quoi que ce soit dans l'onglet Msg free si vous ne désirez pas uniquement remettre vos 73. Les utilisateurs ajoutent souvent un Chat amical à la fin d'un QSO. Les messages au format libre tels que «TNX ROBERT 73» ou «5W VERT 73 GL» sont pris en charge, jusqu'à un maximum de 13 caractères, y compris des espaces. En général, il faut éviter le caractère / (slash ou barre oblique) dans les messages "text free", car cela peut créer une confusion dans le code et le programme risque d'interpréter votre message comme faisant partie d'un indicatif composé.
    - Pour le message n°5, il faut cliquer sur la petite flèche verticale à droite (menu déroulant) pour sélectionner l'un des messages en texte libre préenregistré inscrits sur l'onglet des Paramètres | Macros Tx. Appuyez sur Entrée et sur un message # modifié pour ajouter automatiquement ce message aux macros stockées.
  • Le Tx6  vous permettre de lancer un appel CQ.

Les boutons de commande, au centre de la fenêtre principale

Jt6523

Entre les 4 fenêtres décrites précédemment, se trouvent des boutons de commande qui permettent de contrôler vos flux Rx et Tx.

  • Log QSO : Si vous appuyer sur ce bouton cela ouvre une fenêtre de dialogue pré-remplie avec les informations du dernier QSO vous avez presque terminé.
  • Stop : terminera l'acquisition des données normales dans le cas où vous souhaitez geler l'effet de cascade (Waterfall).
  • Monitor : redémarre l'opération de réception normale. Ce bouton est surligné en vert lorsque le WSJT-X reçoit.
  • Erase : efface la fenêtre de droite « Rx Frequency ». Double-cliquez sur ce bouton efface la deuxième fenêtre « Band Activity »
  • Décode : indique au programme de répéter la procédure de décodage à la fréquence Rx (marqueur vert sur ​​la cascade), en utilisant la séquence la plus récente de données reçues.
  • Enable TX : bascule le programme dans le mode de séquençage automatique Rx/Tx et se met en évidence en rouge. Une transmission va commencer au début de la séquence sélectionnée (pair ou impair Txeven/1st). Une transmission sera démarré au plus tard quand vous serez dans la bonne tranche horaire.
  • Halt Tx : termine une émission en cours et désactive le Tx automatique
  • Tune : peut être utilisé pour passer en mode Tx et générer une porteuse non modulée à la fréquence spécifiée Tx (marqueur rouge sur la cascade). Ce processus peut être utile pour régler un tuner d'antenne. Le bouton est surligné en rouge quand le Tune est actif. Cliquez une deuxième fois pour désactivé le tune.

► Dans une troisième article réservé à FT8, je vous détaille les améliorations apportées à la version 1.8.0-rc3 de WSJT-X  du 16 octobre 2017.

WSJT-X, le wide graph

Jt6521

On pourrait traduire WIDE GRAPH par graphique large. Cela affiche l'effet de «chute d'eau» (ou «waterfall») ainsi que le spectrum de la portion de fréquence (2400 Hz) utilisée pour le JT65 ou le JT9.

En dessous du graphique, vous avez des paramètres de réglages.

  • Bins/pixels : Lorsque vous augmentez le nombre, vous augmentez la largeur de bande, mais cela reste tributaire de la largeur que vous avez sélectionné au départ avec votre transceiver.
  • JT65 2500JT9 : a été selectionné au départ avec les options de sélection du décodage JT65 ou JT9 ou les deux.
  • Start 0 Hz : Sélectionne le départ de la bande observée.
  • N Avg 6 : Diminue ou augmente la sensibilité du spectrum. La valeur de 5 (environ) convient pour le JT9 et le fonctionnement du JT65.  
  • Palette : Définit la sensibilité pour les changements de couleur de la «chute d'eau»
  • Default : Change les couleurs de la "chute d'eau".
  • Flatten et Ref Spec : Sur la première position, la bande est affichée entièrement ; sur la seconde position, la bande n'affiche que les pics. Cela compense une pente ou une réponse inégale, selon la bande passante reçue.
  • Current... : Les signaux JT9 apparaissent dans le spectre cumulatif sous des formes presque rectangulaires d'environ 16 Hz de largeur.
    Sélectionnez Current ou Cumulative pour afficher le spectre dans le tiers inférieur de la fenêtre actuelle. N moy calculs le FFT. Cumulatif est le spectre moyen depuis le début en tenant compte de l'heure UTC.
  • Curseurs : les deux premiers curseurs augmentent ou diminuent la sensibilité du spectrum, vous pouvez ainsi, si le signal est très petit, l'augmenter mais ce n'est que l'aspect visuel. Les deux curseurs suivants augmentent ou diminuent le zéro spectrum..
  • Spec : augmente la parité graphique du spectrum.
  • Smouth : en rapport avec linear Avg. Dans cette position, plus le nombre est élevé plus la sensibilité dans ce mode est élevée.

Le logiciel JTAlert

Il est l'interface essentiel et indispensable entre le logiciel WSJT-X et votre logbook.

Ce logiciel est à télécharger ici : http://hamapps.com/  Sur cette même page, vous aurez une partie des renseignements à son sujet.

Voyons ses quelques réglages biens utiles :

Le logiciel peut être configuré pour se connecter à HRDlog en utilisant une connexion ODBC, mais aussi à Log4OM pour N1MM, à fldigi grâce au xml-rpc et à MixW. Attention la dernière version 2.9.0 ne prends plus en charge la version 6 de HRDlog mais il vous reste l'avant dernière version (v2.8.7).

Jt65 22

Autre particularité, il envoi aussi vos qso directement chez QRZ.com, HRDLog.net, HamQTH.com, eQSL.cc et ClubLog.log.  Quand cela est fait n'oubliez pas de toujours valider !

Jt65 28

JTAlert possède beaucoup de réglages personnalisables, donc je n'indique ici que les fonctions principales néanmoins utiles. Voici la capture générale que vous devez avoir :

Jt65 30

Pour obtenir ceci, dans l'onglet « Alerts» de JtAlert pour la première capture vous cochez ce que vous avez besoin comme diplôme, ensuite pour le seconde capture dans l'onglet «View», vous sélectionnez ce que vous désirez voir apparaître sur votre tableau de commande.

Jt65 27Jt65 25

Sans oublier une petite astuce bien utile pour remplacer le «banal 73» du «TX5».
Vous allez dans JtAlert/setting/Windows/Macros (free-Text) et vous cochez les deux cases «restore Window when...» et  «Dock to Wsjt-X window»  dans l'encadré «Display Options». Vous obtiendrez cette capture où vous inscrivez ce que vous désirez sans dépasser les 13 caractères de substitution. Ce tableau viendra s'additionner automatiquement au prochain démarrage.

Jt65 29

Si vous rencontrez des problèmes avec ce logiciel, il existe un HamApps Yahoo Group http://au.groups.yahoo.com/group/HamApps/ ou pour la province de Liège la fréquence 145 550 Mhz

Deux sites Internet intéressants

► PSK reporter

Jt6518

Voici un site Internet très intéressant quand on trafique en mode digital, c'est PSK Reporter qui se trouve à cette adresse https://pskreporter.info/pskmap.html
Il permet de voir les conditions de propagation des différentes bandes de 4000 m à 2 m.
Il recueille en temps réel les données de nombreuses stations à l'écoute du trafic à travers le monde et transmet automatiquement via Internet leurs rapports de réception. La localisation de ces stations est en fait visualisable en léger différé sur Google maps.
Quelques minutes après un QSO, on voit sur la mappemonde les stations qui ont décodés nos signaux ce qui donne une idée de la propagation et des contacts réalisables dans la bande.

Ce site est valable pour les programmes suivants : Digital Master 780, fldigi 3.1, Airlink Express, JT65-HF, Wsjt-X, ROS, UR5EQF Logger. Une description complète se trouve à cette adresse https://pskreporter.info/

► HamSpots 

Vous pouvez également participer au réseau HamSpot.net et lui transmettre automatiquement les stations que vous entendez si vous avez coché cette option dans le paramétrage du logiciel JTAlertX. C'est un site très utile car montre l'état de la propagation en temps réel. Il y a de nombreux paramétrages pour saisir au plus juste les différentes requêtes. Il se trouve à cette adresse : http://hamspots.net/

Jt6519

Jt65 31
Capture des reports du site HamSpots.net.

Cas pratique de fonctionnement

Exemple d'une installation hardware

Jt6524

Á présent nous allons voir comment se déroule un qso type.

Information importante : il est impératif que l’horloge de votre ordinateur soit parfaitement à l’heure, à la seconde près, pour être certain d'être synchronisé avec vos correspondants. Pour cela l'ordinateur doit être synchronisé avec un serveur de temps internet et ceci doit être automatique (normalement activé par défaut dans Windows). Au-delà de 2 secondes de décalage vous n'arriverez plus à décoder les messages !
Je viens de trouver un petit programme qui mets à l'heure votre Pc ou portable que vous soyez sous Window 7, 8 ou 10. Retrouvez le à cette adresse en remerciant son auteur : http://www.timesynctool.com/

  Quelques dernières astuces :

► émettez toujours avec peu de puissance, cela garantit une plus longue vie à vos transistors ou lampes de sortie. Avec peu d'ALC aussi. Comme vous le verrez, que vous ferez presque en QRP de beaux Dx.

► Utilisez JTAlert au maximum, c'est l’interface idéale qui automatise la gestion de vos contacts.

► Il existe deux modes JT65 et JT9 utilisés principalement en HF. Un contact peut-être valable dans chaque mode, ce n'est pas un doublon et cela double les perspectives.

Les fréquences HF que l'on utilise pour le JT65 et le JT9 sont les suivantes :

JT65 ⇒ 1838 - 3576 - 5357 -  7076  - 10138 - 14076 - 18102 - 21076 - 24917 - 28076 - 50276

 

JT9 ⇒ 1840 - 3578 -  7078  - 10140 - 14078 - 18104 - 21078 - 24919 - 28078 - 50278

 

Un QSO dure environ 6 minutes soit 2 ou 3 messages échangés de part et d’autre. Un message dure environ 1 minute

                            Un message se décompose comme ceci :

  • Réception du message 45 secondes
  • Le décodage : 10 secondes
  • La préparation de la réponse : 5 secondes

 

Les messages standards sont constitués de deux indicatifs suivis du localisateur (GRID) de la station émettrice, d'un rapport de signal, de R plus un rapport de signal ou des accusés de réception finaux RRR et enfin pour clore le message 73. Ces messages sont compressés et codés, de manière très efficace et fiable. Ils sont affichés à l'écran en format non compressés et peuvent contenir jusqu'à 22 caractères.
Les seuils de décodabilité sont autour de -23 dB pour JT4, -24 dB pour JT65 et -15 dB pour JT9.

Il existe deux sortes de QSO. Le 1er vous lancez appel (CQ) et le 2ème c'est vous qui lancez appel.

Première suggestion, vous répondez à une station qui lance un CQ :

  • Dans la fenêtre de gauche (Band Activity), vous voyez une station qui lance appel danbs cet exemple : SV8CTH
  • Vous cliquez sur l'indicatif (SV8CTH) et une nouvelle barre VERTE apparait dans l'autre fenêtre  (RX Activity) avec l'appel de CV8CTH
  • Vous attendez encore 1 minute que le futur correspondant ai décodé votre demande de contact.
  • S'il répond en donnant son report, il apparait alors, sous un bandeau ROUGE. Le contact est alors engagé.
  • Vous répondez en envoyant son report qui est généré par le logiciel., vous cliquez alors sur TX2 ou TX3 pour l'envoyer.
  • Lorsque vous avez la confirmation de votre report, vous pouvez lui transmettre -RRR comme accusé de réception ou passer à l'étape suivante «la formule de politesse».
  • Il ne vous reste plus qu'à valider ce contact en remplissant votre logbook (registre). N'oubliez pas ensuite de décocher l'icône «enable Tx», si vous ne désirez plus continuer le QSO.

Seconde suggestion, c'est vous qui lancez l'appel :

  • Vous lancez l'appel avec la fonction Tx6 en donnant votre indicatif national et votre GRID. Cela parraîtra en jaune dans la fenêtre  «RX Activity »
  • Lorsque quelqu'un vous réponds, il bascule dans la fenêtre de droite (fenêtre B). Le contact est alors établi dans une bande couleur rouge.
  • Vous transmettez son report donné par le programme en cliquant sur les boites TX2 ou TX3.
  • Après une minute vous receverez son report.
  • Vous terminez le contact en envoyant vos 73 ou un message texte de votre choix.
  • N'oubliez pas de décocher l'icône «enable Tx» si vous ne désirez plus continuer le qso.

Voici une vidéo qui montre le déroulement d'un contact en lançant un appel CQ (seconde suggestion).

Vidéo de fonctionnement du logiciel WXJT-X et d'un contact en JT65

Conclusion :

Je n'ai abordé ici que la partie JT65 en HF.  WSJT-X est un programme informatique conçu pour faciliter la communication radioamateur en utilisant des signaux très faibles. Les quatre premières lettres du nom du programme signifient "Weak Signal communication by K1JT", tandis que le suffixe "-X" indique que WSJT-X a débuté comme une branche étendue et expérimentale du programme WSJT.
La dernière version v
1.7.0 offre 8 protocoles ou modes tels que : JT4, JT9, JT65, QRA64, ISCAT, MSK144, WSPR, et Echo.
Les quatre premiers sont conçus pour faire des QSO fiables dans des conditions de signaux faibles. Ils utilisent une structure de message et un codage de source presque identiques. JT65 et QRA64 ont été conçus pour EME («moonbounce») sur les bandes VHF / UHF et se sont avérés très efficaces pour la communication QRP dans le monde entier sur les bandes HF. ISCAT, MSK144 et éventuellement JT9E-H sont des protocoles «rapides» conçus pour tirer avantage des améliorations de signaux brefs provenant de trajectoires de météorites ionisées. Le protocole WSPR a été conçu pour le décodage des chemins de propagation potentiels en utilisant des transmissions de faible puissance
Ce programme fonctionne également sur les systèmes Windows, Macintosh et Linux.

Maintenant que la propagation diminue fortement, il devient de plus en plus difficile de réaliser de beaux contacts lointains. Ce mode JT 65, bien que digital, offre une roue de secours bien utile pour continuer notre hobby. Ce mode n'est pas nouveau mais il permet aussi de faire des contacts avec peu de puissance car le système informatique permet de décoder de très faibles signaux. Il faudra se rendre à l'évidence et peut-être changer notre manière de trafiquer jusqu'au prochain pic solaire. Je vous recommande également un article très intéressant de Paul ON6DP va-t-on vers un nouveau minimum de Maunder

Référence :

L'User guide (anglais) version 1.7.0  http://physics.princeton.edu/pulsar/K1JT/wsjtx-doc/wsjtx-main-1.7.0.html

WSJT-X est un logiciel libre: vous pouvez le redistribuer et / ou modifier selon les termes de la GNU General Public License telle que publiée par la Free Software Foundation, soit la version 3 de la Licence, ou (à votre choix) toute version ultérieure.
Le logiciel WSJT-X  a été créé par Joseph H Taylor, Jr, K1JT. Il est distribué SANS AUCUNE GARANTIE de fonctionnement, dans l'espoir d'être utile, sans commercialisation possible et pour un USAGE PARTICULIER (voir sa Licence pour plus de détails).

Commentaires (2) :

Albert,
Voici la liste des Station qui m’ont entendues en WSJT (Mode Balise). Les conditions 5 w sur la G5RV-ZS6BKW
La station a été en fonctionnement automatique pendant ma présence au QRA. Le programme utilisé est WSJT-X  de K1JT
Etonnant avec 5w seulement d’être entendu en VK7 !
73, de Paul ON6DP

Image001
(Cliquez pour agrandir)


 

Bonjour,
félicitations pour vos 2 articles sur le JT65.
Je pratique ce mode depuis une dizaine d'années(plus de 1800 indicatifs différents contactés).
J'utilise à présent JT65HF. Je n'emploie pas d'interface, j'ai une liaison par un seul câble entre mon transceiver IC-7200 équipé d'une prise USB et mon PC. Rien d'autre. J'ai les entrées sorties des signaux et le CAT système. J'ai revendu mon interface Signalink qui était devenue inutile. Je procède de cette façon avec d'autres softs comme MixW, ROS, HRD, MMSSTV etc...
Pas d'interface et 1 seul fil c'est moins de problèmes (retours HF, niveaux etc...).
Le JT65 a pas mal de succès avec cette mauvaise propagation.
Autre problème : des "OM" utilisent des puissances excessives pour ce mode,  amplifiées par le gain d'antennes directives. Cela entraine des largeurs d'émission anormales et parfois des splatters
plein la bande. Le JT65 était fait pour de faibles puissances mais on retrouve toujours des gens qui n'ont rien compris.

Encore merci pour votre article et bonnes 73
Etienne F6CBA

Cet article a été rédigé par Albert Müller - ON5AM

 

Cet article est la propriété du site ON5VL ©

informatique JT9 JT65 wsjt-x Joe TAYLOR K1JT EME amateur radio weak signal FT8

  • 7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.